28. juillet 2021

Comment exposer ses problèmes de santé sexuelle dans une formation sanitaire

adminmars 7, 20176min480
Les infections sexuellement transmissibles ont toujours été des soucis majeurs dans la vie sexuelle des jeunes. Malheureusement, le constat est que ces derniers rencontrent des difficultés pour exposer leurs problèmes de santé sexuelle dans les formations sanitaires. Cet état de fait peut avoir des conséquences nuisibles sur la santé de la reproduction des jeunes. Nous proposons ici quelques astuces pour les aider à exposer leurs problèmes dans une formation sanitaire.

Préalable : Si vous soupçonnez une IST, ne perdez pas lemoindre instant pour aller vous faire consulter dans une formation sanitaire. Plus vous trainez avec l’infection dans votre organisme, plus vous vous exposez à des conséquences irréparables sur votre santé sexuelle et reproductive. Les IST évoluent très rapidement et se compliquent également très rapidement. L’automédication dans ce domaine vous expose encore plus dangereusement et plus durablement à des conséquences très graves.
Si dans la salle d’accueil ou de consultation vos êtes face à plusieurs personnes, demandez poliment à rencontrer un agent de santé en tête à tête. Le personnel de santé comprend parfaitement les besoins de certains patients. Ils cèderont à votre requête.
Rappelez-vous que la plupart des IST évoluent froidement, et que le jour où vous ressentez des douleurs, c’est que votre problème est à une étape avancée.

Astuce 1

Commencer toujours la consultation dans un centre de santé et de promotion sociale (CSPS). Dans ces formations sanitaires, le jeune a plus de chance de rencontrer peu de monde, et surtout de pouvoir se faire consulter par une seule personne.

N.B : Les grandes formations sanitaires (CM, CMA, CHU) sont des centres de référence, donc toujours bondés de monde tant au niveau du personnel de santé que des patients. Généralement, le personnel de santé est sous pression à ces endroits, ce qui fait qu’il est difficile d’obtenir facilement la confidentialité ou la discrétion tant recherchée.

Astuce 2

Si cela est nécessaire, aller dans une formation sanitaire où vous pensez ne pas rencontrer une connaissance, qu’elle soit parmi les patients ou le personnel de santé. En général, on se sent moins embarrassé d’exposer un problème de santé sexuelle à un médecin qui ne nous connait pas.

Astuce 3

Si dans la salle d’accueil ou de consultation vous êtes face à plusieurs personnes, demandez poliment à rencontrer un agent de santé en tête à tête. Le personnel de santé comprend parfaitement les besoins de certains patients. Ils cèderont à votre requête.
N.B : Il est à noter que les textes règlementaires autorisent une personne à demander une consultation en privé avec un agent de la santé.

Astuce 4

Privilégier la fréquentation des centres de santé spécialisés dans le domaine des maladies sexuellement transmissibles. Dans ces centres, tous les patients viennent pour les mêmes causes, soit pour une méthode contraceptive ou pour se faire soigner d’une IST, ce qui vous encourage à ne pas vous sentir gêné en racontant votre problème. A l’Association Burkinabè pour le Bien Etre Familial (ABBEF) par exemple, la consultation ne coute que mille francs et un personnel qualifié et accueillant est à votre service pour vous permettre de retrouver la santé.

Astuce 5

Les centres d’écoute pour jeunes mis en place par le gouvernement dans les grandes villes du Burkina Faso sont des canaux de facilitation pour les jeunes d’être mieux orienté pour guérir d’une IST. Dans ces centres, on expose son problème à zéro franc. Ces centres sont faciles d’accès et en vous y rendant vous saurez la conduite à tenir pour vous débarrasser de votre IST.
Le téléphone portable et la consultation
Le téléphone portable n’est pas un outil indiqué pour réaliser une consultation dans le domaine de la santé, mais il peut être utilisé pour simplifier la démarche à suivre quand à l’exposion de son problème dans une formation sanitaire. On peut appeler un médecin qui nous est proche pour qu’il nous mette en contact avec un spécialiste en santé reproductive.

Droits en SR

Le patient a droit :

  • à des services de santé reproductive accessibles et de qualité sans distinction de sexe, croyance, couleur, situation matrimoniale ou provenance.
  • de recevoir des services de santé reproductive aussi longtemps que souhaité/voulu
  • de se sentir à l’aise en recevant les prestations de santé reproductive.
  • à l’intimité durant le conseil ou la prestation de service, et
  • au respect de la vie privée en matière de santé reproductive.

A Propos de Nous

L’œil des jeunes, créé en 1998 est une association de jeunes spécialisée dans la documentation et la diffusion des résultats des organisations de la société civile. Sa démarche vise à : (i) Participer à la promotion et à la valorisation de l’action des associations et des ONG, (ii) Partager des expériences sur la vie associative, (iii) Valoriser le potentiel des jeunes.


CONTACTEZ NOUS

APPELEZ-NOUS À TOUT MOMENT



Derniers Articles

juillet 12, 2021
juin 29, 2021